Arrêt du tabac

Comme beau­coup de fumeurs, vous avez sans doute con­science que le tabac a un effet néfaste sur votre santé et/​ou sur votre porte­feuille, mais jusqu’à présent vous aviez eu du mal à vous en détacher?

Ras­surez vous, les mécan­ismes d’addictions de la cig­a­rette sont pour une grande par­tie psy­chologique, et il est très facile de s’en défaire quand on utilise une bonne méth­ode avec une bonne stratégie.

Le but de l’hypnose n’est pas de vous dégouter de la cig­a­rette, mais de vous redonner de la lib­erté par rap­port à elle en vous détachant de la sen­sa­tion de manque, de la même manière que l’on observe avec recul un com­porte­ment que l’on a eu à un moment dans notre vie, et qui nous est aujourd’hui com­pléte­ment étranger.

Une place impor­tante est don­née à l’écologie du change­ment. Il ne s’agit pas juste de dire «dormez, vous ne fumez plus». Une par­tie du tra­vail con­sis­tera à mod­i­fier les com­porte­ments liés au tabac, gérer les émo­tions qui y était asso­cié, et faire ainsi en sorte que la dépen­dance s’évanouisse en s’assurant qu’il n’y aura que des change­ments positifs.

Pour cela il est impor­tant de con­sid­érer l’utilité qu’avait la cig­a­rette à un niveau incon­scient jusqu’à présent. Par exem­ple, une per­sonne peut fumer car c’est une manière pour elle de mieux gérer son stress, une autre peut fumer car celà fait par­tie inté­grante de son iden­tité, ou bien encore une per­sonne peut fumer juste par automa­tisme envi­ron­nemen­tal (soirée avec des amis par exem­ple). Un arrêt du tabac qui ne prend pas en compte les raisons pour lesquelles une per­sonne fume a très peu de chance de durer dans le temps et aug­mentera le risque d’un report du prob­lème sous une autre forme (nour­ri­t­ure, alcool, ou autre…). Le but en hyp­nose va alors être de tra­vailler «en pro­fondeur» sur ce qui jusqu’à présent fai­sait que la cig­a­rette était néces­saire, et pro­poser à notre par­tie incon­sciente de nou­veaux com­porte­ments plus adap­tés.

Avec cette approche, les deux fac­teurs que sont l’augmentation du stress et la prise de poids, qui pou­vaient freiner l’envie d’arrêter de fumer, seront alors inexistant.

Approche sci­en­tifique


Il est intéres­sant de noter que le traite­ment de l’addiction au tabac par hyp­nose est l’objet de plusieur études sci­en­tifiques, dont cer­taines affichent 81% de réus­site à la fin du traite­ment, et 48% à 12 mois (Elkins, 2004). Ces études sont pour la plu­part du temps stan­dard­isée, c’est à dire que les scripts util­isés vari­ent très peu d’un patient à l’autre. Ce qui n’exploite pas com­pléte­ment tout le poten­tiel de l’hypnose dont les effets sont max­imisés lorsque la séance est très per­son­nal­isée.

Aujourd’hui, nous dis­posons d’un nom­bre assez impor­tant d’étude sci­en­tifique qui valide le traite­ment de l’addiction au tabac en util­isant l’hypnose. Voici une bib­li­ogra­phie non exhaustive:


Giovino, G.A., Hen­ning­field, J.E., Tomar, S.L., Escobedo, L.G., & Slade, J. (1995). Epi­demi­ol­ogy of tobacco use and depen­dence. Epi­demi­o­log­i­cal Review, 17,4865.

Elkins, G.R. & Wall, V.J. (1996). Med­ical refer­rals for hyp­nother­apy: Opin­ions of physi­cians, res­i­dents, fam­ily prac­tice out­pa­tients and psy­chi­a­try out­pa­tients. Amer­i­can jour­nal of clin­i­cal hyp­no­sis, 38(4), 254262.

Crasil­neck, H.B. (1990). Hyp­notic tech­niques for smok­ing con­trol and psy­chogenic impo­tence. Amer­i­can jour­nal of clin­i­cal hyp­no­sis, 32, 147153.

Kikun­nen, T. (2001). Inte­grat­ing hyp­no­sis into a com­pre­hen­sive smok­ing ces­sa­tion inter­ven­tion: com­ments on past and present stud­ies. The inter­na­tional jour­nal of clin­i­cal and exper­i­men­tal hyp­no­sis, 49(3), 267271.

Elkins, G.R. (2004). Clin­i­cal hyp­no­sis for smok­ing ces­sa­tion: pre­lim­i­nary results of a three-​session inter­ven­tion. The inter­na­tional jour­nal of clin­i­cal and exper­i­men­tal hyp­no­sis, 52(1), 7381

Elkins, G.R., Mar­cus, J., Bates, J. & Rajab, M.H. (2006). Inten­sive hyp­nother­apy for smok­ing ces­sa­tion: a prospec­tive study. Inter­na­tional jour­nal of clin­i­cal and exper­i­men­tal hyp­no­sis, 54(3), 303315.

Hol­royd, J. (1980). Hyp­no­sis treat­ment for smok­ing: an eval­u­a­tive review. Inter­na­tional jour­nal of clin­i­cal and exper­i­men­tal hyp­no­sis, 28, 341357.

Con­tact

Simon PAS­QUET
42, rue George Sand
37000, Tours
Mail: contact@​hypnose-​tours37​.​fr
Tel: 07 82 02 12 64

Plan