Ges­tion des émotions

La plu­part des émo­tions nous arrivent d’une manière incon­trolée, en fonc­tion du con­texte, de l’environnement, de nos pen­sées, des per­son­nes avec qui l’on se trouve.

A la base, les émo­tions ont une util­ité bien pré­cise: les émo­tions néga­tives nous éloignent de ce qui pour­rait être dan­gereux pour nous, alors que les émo­tions pos­i­tives, elles, nous poussent vers ce qui serait bon pour nous, du point de vue de notre incon­scient. Celui ci étant une for­mi­da­ble machine à appren­dre, si à un moment donné il juge un con­texte dan­gereux de son point de vue, il va lier une émo­tion néga­tive à ce con­texte et la redé­clencher quand ce con­texte se représen­tera. Il se passera la même chose avec les émo­tions pos­i­tives. Par­fois, il peut arriver qu’il perçoive une sit­u­a­tion comme un dan­ger poten­tiel alors qu’il n’en est rien, et y asso­cie une émo­tion néga­tive. Par exem­ple, si un enfant est ridi­culisé devant sa classe et qu’il ressent une émo­tion néga­tive à ce moment là, l’inconscient peut «appren­dre» cette réac­tion, et la redé­clencher à chaque prise de parole en pub­lic. Les émo­tions pos­i­tives, elles, peu­vent par­fois être prob­lé­ma­tiques quand elles sont exces­sives et quand elles génèrent des com­porte­ments qui devi­en­nent dif­fi­cile­ment con­tro­lables (addic­tions aux jeux par exem­ple, dans les deuils dif­fi­ciles à faire lors d’une rup­ture etc).

Le rôle de l’hypnose dans ces cas là est de réap­pren­dre à l’inconscient des émo­tions plus adap­tées dans les sit­u­a­tions problématiques.

Con­tact

Simon PAS­QUET
42, rue George Sand
37000, Tours
Mail: contact@​hypnose-​tours37​.​fr
Tel: 07 82 02 12 64

Plan